Page d’accueil

Bed and Breakfast Villa le Giare nella Tuscia



contacter: Giselle Pons
Strada 60 (était 58)
Località Macchia dei Buoi, snc
Musignano, 01011 Canino (Viterbo)
GPS:N 42°26'.04 E 11°43'.59
Mobile: +39 339 5368168
E-mail:

Bienvenue au bed & breakfast Villa le Giare, un oasis vert près de Canino

Le peintre newyorquais Giselle Pons a transformé sa maison en une résidence raffinée où les hôtes pourront apprécier la touche sophistiquée  dans le choix des meubles et des décorations et accéder à la bibliothèque qui contient plus de 7000 volumes en langue anglaise, française et italienne, comme aussi  la collection unique de disques de la musique classique ou jazz, selon les préférences.

Professeur d’anglais et traductrice experte, Giselle organize des cours ‘full immersion’ pour les hôtes qui veulent améliorer leur anglais ou préparer un examen Cambridge ou TOEFL.

B&B Villa le Giare est situé dans un lieu suggestif au coeur de la Maremma italienne , qui se développe au milieu de vieux  oliviers. La propriété, parfaitement intégrée dans le territoire, se trouve à environ 15 Km près des plages  renommées du littoral tyrrhénien  et du lac de Bolsena, sur lequel s’affichent  de charmants petits villages comme Marta, Capodimonte, Bolsena et la petite ville de Montefiascone.

Chez Villa le GIare, les vacances sont synonymes de tranquillité, promenades à pieds ou à cheval, sentiers à explorer,  sites archéologiques à visiter et  lieux non contaminés où se détendre.

Le climat est doux et ventilé en été et tempéré en automne. Pendant la nuit le manque absolu de pollution lumineuse permet d’observer les étoiles et les constellations.

Un délicieux petit déjeuner sera servi dans la salle à manger, et dans les saisons les plus douces dans un agéable patio, où encore à l’ombre des tilleuls.

 

 

 

Les chambres

Les trois chambres mises à disposition sont situées au premier étage de la Villa.

 LA CHAMBRE VERTE :

Chambre double avec un grand lit et  dotée  d’une petite terrasse panoramique, équipée d’une petite table et de deux chaises.

LA CHAMBRE DES TILLEULS  :

Chambre double avec  deux  lits,  elle s’ouvre  sur un grand pré où  trônent de grands tilleuls.

LA CHAMBRE SUR LES OLIVIERS :

Chambre équipée d’un lit à une place et demie et d’une petite terrasse panoramique donnant sur les oliviers  environnants et d’où il est possible d’apercevoir la mer pendant les journées les plus limpides.

 

Autres photos du B&B Villa le Giare

Le jardin

Un grand pré à l’ombre des tilleuls, des marrronniers et des oliviers caractérise le jardin ainsi qu’un petit verger avec des cerisiers, des pruniers et des abricotiers.

Une floraison différente définie chaque saison. Au mois de mars, les premiers à fleurir sont les amandiers avec leurs fleurs blanches et roses.  Puis c’est au tour des cerisiers.  En avril fleurit le marronnier (Aesculus hippocastanum) avec ses grandes fleurs blanches en forme d’épi Au mois de mai les genêts (Genistea) et les coquelicots (Papaver) sont les protagonistes le paysage se teinte de   jaune et en   rouge ; c’est aussi le moment de la floraison des oliviers.  Au mois de juin les petites fleurs jaunes des tilleuls (Tilia europaea) embaument l’air.  En été nous avons les laurier-roses (Nerium oleander) et les magnifiques hortensias (Hydrangea hortensia)  mauves. En automne le paysage se teint de toutes les tonalités de  l’or et du rouge, mais l’évènement le plus important est la cueillette des olives début novembre qui nous donne  notre fameuse huile d’olive DOP. En hiver le cotoneaster (Cotoneaster frigidus) se remplit  de fruits rouges.

Mais il y a aussi les plantes qui poussent toute l’année comme la menthe poivrée  que nous utilisons pour préparer des salades délicieuses ainsi que de délicates tisanes.  Aussi le thym, la sauge et le romarin sont toujours présents.

Les services

Nous disposons des services supplémentaires suivants :

–         Leçons d’anglais individuelles ou en groupe  avec la titulaire de la structure qui est non seulement enseignante de langue maternelle mais aussi examinatrice des examens Cambridge.

–         Leçons de français individuelles ou en groupe de français avec un professeur de langue maternelle et également examinatrice des examens DELF:

–         En septembre nous offrons leçons de conversation russe avec un professeur langue maternelle

–         Traitements shiatsu

–         Gymnastique educative de la posture

–         Cours de cuisine

Il y a aussi des manèges dans les environs qui organisent des promenades à cheval

Un peu d’histoire

Antique pagus romain, Canino prend son nom de la gens Caninia,  d’origine préromaine, provenant de Vulci. Les premières implantations urbaines remontent probablement à la période étrusque (IX sec avant J.C) mais le village prend de l’importance après l’arrivée de la famille Farnese, au XV sec.

Canino entre le Moyen âge et la Renaissance, suit les événements  de beaucoup d’autres centres de la Tuscia, avec l’alternance au pouvoir de représentants de plusieurs familles aristocratiques en lutte pour la suprématie : une succession de Seigneurs entre autres “Les Farnese” .Canino est le village où a vu le jour le membre le plus illustre de cette famille, Alexandre, devenu pape sous le nom de Paolo III en 1534.

En 1808, Lucien Bonaparte, frère mineur de Napoléon s’établit  à Canino. Après avoir valablement aidé son frère  à rejoindre ses  objectifs ambitieux, il  fut nommé Ambassadeur d’Espagne et du Portugal. En Espagne il tombe éperdument amoureux d’Alexandrine Debleschamp qu’il épouse. Napoléon cependant était contraire à cette union car il voulait que son frère épouse un membre de quelque famille royale d’Europe. Ainsi, quand il lui ordonna de quitter Alexandrine, Lucien refusa et s’enfuit à Rome où le Pape Pio  VII, lui donna la terre de Canino et lui conféra le titre de Prince de Canino et de Musignano.

La nécropole de Vulci fut découverte par hasard sur ses terres quand un jour un chariot  de ferme tomba dans une tombe étrusque. Lucien Bonaparte  est considéré  comme le premier organisateur systématique des fouilles archéologiques dans la zone étrusque de  Vulci dont il a laissé une description détaillée découverte entre 1828 et 1829.